Google Play

Géomaticien

Publiée le 16.03.2021

Entreprise

Site Internet : http://www.africanparks.org
Secteur d´activité :
Activités associatives
Offres d´emploi : Voir toutes nos annonces
African Parks est une organisation de conservation à but non lucratif qui assume l'entière responsabilité de la réhabilitation et de la... lire la suite

Détails de l'annonce

Poste proposé : Géomaticien
Contexte :                                                                                      

African Parks Network (APN), est une organisation à but non lucratif qui assume l’entière responsabilité de la gestion directe d’aires protégées dans le cadre de partenariats à long terme avec les gouvernements et les communautés locales. Nous appliquons des principes de gestion d’entreprise et combinons les revenus issus de la valorisation de ces aires protégées avec ceux de bailleurs fonds et donateurs privés. Notre objectif est de parvenir, à long terme, à une durabilité à la fois écologique, financière et sociale de chaque aire protégée afin de contribuer au développement économique et à la réduction de la pauvreté des régions concernées. Actuellement, nous gérons 19 aires protégées dans 11 pays – Angola, Bénin, Congo-Brazzaville, Malawi, Mozambique, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Rwanda, Tchad, Zimbabwe et Zambie – totalisant une superficie de 14 millions d’hectares.

En 2017, le Ministère en charge de l’Environnement du Tchad et APN ont signé un Protocole d’Accord, pour une durée de 15 ans, ayant pour objet de « déléguer à African Parks Network (APN) l’appui à la création puis la gestion et le financement de la Réserve Naturelle et Culturelle de l’Ennedi) », située à l’Est du Tchad.

Principales responsabilités :

1. Développer l’appui technologique pour le suivi et l’évaluation de projet dans la RNCE

• Assister les chefs de département dans la traduction des objectifs et des exigences de la réserve en spécifications techniques

Les différents coordinateurs de projet (chefs de département) sont chargés de définir des paramètres afin de suivre et d’évaluer la pertinence des activités proposées et des résultats prévus par rapport aux objectifs initialement convenus. Il sera important pour le géomaticien de comprendre les objectifs et les exigences des différents projets au sein de chaque département de la réserve, afin de traduire les paramètres en spécifications techniques et devenir le point focal coordinateur de tous les flux de données. Ainsi, il sera possible de définir des indices pertinents pour le suivi et l’évaluation des activités, des dépenses et des progrès des différents projets.

• Définir le cadre, les normes et les principes de l’architecture de données

Après avoir évalué l’architecture de données ainsi que les bases de données préexistantes, il sera nécessaire de 1) planifier un modèle de bout en bout pour la consommation et l’analyse des données, 2) coder la nouvelle architecture de données, et 3) intégrer les bases de données existantes. La construction des systèmes de données et des flux de données devra tenir compte des outils préexistants, déjà utilisés par l’ONG African Parks. L’architecture de référence doit pouvoir intégrer la saisie de données à l’aide d’interface simples qui seront développées par le géomaticien.

• Automatiser le flux de données

L’automatisation du flux de données doit fournir des fonctionnalités telles que le stockage à long terme, la gestion, le traitement, l’intégration, la visualisation des données et le transfert vers les outils de rapportage internes tels que AP report, EarthRanger ou autres interfaces qui alimenteront l’ERP mis en place par APN. Il devra aussi permettre la collecte de données depuis plusieurs sources, ainsi que l’agrégation et la transformation en temps réel des informations, afin de simplifier le transfert de données entre différents systèmes. Il devra également permettre des actions telles que le déclenchement d’e-mails ou la production de PDF personnalisés (à titre d’exemples).

• Renforcer les capacités

Une étape importante consiste à former le personnel à l’utilisation d’outils de collecte de données, faciles d’utilisation, afin de permettre l’alimentation des systèmes de données, tout en veillant à la qualité de l’information.

• Explorer et analyser la base de données

Il sera nécessaire de savoir gérer un flux de données continu et de pouvoir l’explorer et l’analyser en vue de la création de synthèses et de présentation des résultats, mais aussi pour alimenter le zonage du plan de gestion.

• Tester et améliorer la nouvelle architecture de données

Le processus de mise en œuvre sera itératif et la gestion sera adaptative grâce à un examen régulier. Il sera nécessaire de travailler en étroite collaboration avec les coordinateurs de projet pour définir les objectifs recherchés, les collecteurs de données et les utilisateurs finaux de l’architecture de données pour évaluer l’efficacité et la pertinence des informations collectées.

2. La géomatique au service de la gestion environnementale de la RNCE

  • A l’aide d’outils et de méthodes adaptés, il sera nécessaire d’acquérir, de représenter, d’analyser et d’intégrer des données géographiques acquises sur le terrain par l’ensemble des départements de la réserve, mais provenant également de sources tierces, y compris des gouvernements nationaux, des universités, des bases de données libre accès et, si nécessaire, des bases de données commerciales. Ces informations permettront la conception et le maintien d’une base de données géoréférencées.
  • Un objectif clé des travaux SIG sera de réaliser une cartographie de la végétation de la réserve à partir d’images satellites de haute résolution et des données collectées sur le terrain. Ces travaux pourront être réalisés dans le cadre d’une collaboration avec le laboratoire de télédétection de l’Université de Liège (Gembloux AGRO-BIO TECH) en Belgique ou autre partenaires spécialisé dans ce domaine.
  • Un second objectif clé sera d’explorer les possibilités d’utilisation des images satellites haute résolution pour recenser les grands mammifères (mouflon à manchette, gazelle dorcas, dromadaire, âne, chèvre et mouton) dans la réserve. Une fois encore ces travaux pourront être réalisés dans le cadre d’une collaboration avec le laboratoire de télédétection de très haute résolution de l’Université de Liège (Gembloux AGRO-BIO TECH) en Belgique.
  • Explorer et analyser les données de suivi de la faune, à commencer par les mouflons à manchette et les gazelles dorcas, acquises par télémétrie satellite afin de répondre aux questions d’écologie animale (par exemple, sélection des ressources, utilisation de l’espace, préférence écologique etc.) et évaluer la précision géométrique de ces données ;
  • Développer une analyse spatiale et territoriale multiscalaire des données paléo-environnementales et archéologiques afin de mettre en évidence des corrélations entre la localisation des gisements archéologiques et les caractéristiques du paysage passé et actuel.

Signes de succès :

  • Les flux de données sont organisés et automatisées selon une architecture robuste efficace et simple, permettant le suivi et l’évaluation des différents projets de la réserve avec précision.
  • La réserve possède une base de données fournie, dont l’exploration est facilitée par des interfaces pratiques.
  • La réserve possède une carte de végétation détaillée et valorise les données écologiques collectées, au service direct de la gestion de la réserve.
Profil recherché pour le poste : Géomaticien
  • Avoir de solides connaissances en matière d’analyse géospatiale et statistique ;
  • Avoir de réelles aptitudes en matière de bases de données géographiques et une connaissance approfondie des outils et technologies de gestion de données ;
  • Avoir une bonne maîtrise des méthodes de conception, de mise en place et d’administration d’un SIG ;
  • Maîtriser les techniques d’acquisition, d’intégration et de diffusion des données géographiques (cartes, GPS, images satellites…) ;
  • Avoir une maîtrise de la cartographie thématique et de ses outils ;
  • Posséder des connaissances en sémiologie graphique ;
  • Bien maîtriser les logiciels de SIG bureautiques ;
  • Avoir des aptitudes en topographie ;
  • Posséder les compétences nécessaires en matière de numérisation et de digitalisation ;
  • Avoir des compétences en infographie, télédétection, modélisation, techniques d’imagerie ;
  • Posséder des qualités rédactionnelles et des capacités de synthèse ;
  • Pensée critique, pour choisir les données, les méthodes et l’échelle d’analyse appropriées pour chaque projet ;
  • Expérience de programmation démontrée ;
  • Maîtriser les outils de visualisation et de migration des données ;
  • Capable de travailler avec diverses sources de données, de comprendre leur structure, leur contenu et leur importance ;
  • Résoudre les problèmes de manière créative et faire preuve d’une grande attention aux détails ;
  • Gestion de l’information et traitement des données sur de multiples plateformes ;
  • Langages de programmation (Python, Java, C / C ++) ;

Qualités personnelles :

  • Le géomaticien doit être/avoir :
  • Autonome et communicant
  • Capable de communiquer des solutions à ceux n’ayant aucune formation technique
  • Doté d’une force de proposition
  • Un bon relationnel
  • Doté d’un esprit d’équipe
  • Doté d’un esprit managérial
  • Doté d’une ouverture d’esprit
  • Rigoureux
  • Dynamique
  • Créatif
  • Capacité d’adaptation.
Critères de l'annonce pour le poste : Géomaticien
Métier :
Informatique, nouvelles technologies
Métiers des services
Métiers du BTP
Secteur d´activité :
Activités associatives
Type de contrat :
CDD
Région :
Abéché - Am Timan - Amdjarass - Ati - Bardaï - Biltine - Bol - Bongor - Doba - Fada - Faya-Largeau - Goz Beïda - Koumra - Laï - Mao - Massakory - Massenya - Mongo - Moundou - Moussoro - Ndjamena - Pala - Sarh
Niveau d'expérience :
Expérience entre 2 ans et 5 ans
Niveau d'études :
Bac+3
Langues exigées :
françaiscourant
Nombre de poste(s) : 1

Partagez cette offre avec votre réseau

Autres offres d’emploi susceptibles de vous intéresser

Chef de Projet AMOA

06/05/21 | RED CIRCLE

Nous recherchons des profils et des CV de Chefs de Projet AMOA que nous enverrons à nos clients grands comptes pour leurs futurs besoins de recrutement. Missions : Définir les besoins métiers Effectuer des tests et des recettes Participer aux études de fa ...

Région de : Abéché - Am Timan - Amdjarass - Ati - Bardaï - Biltine - Bol...

Chargé(e) de Programme (Gestion de l'Information des Bénéficiaires)

04/05/21 | WORLD FOOD PROGRAMME CHAD

Chargé (e) de Programme (Gestion de l'Information des Bénéficiaires), Contrat à durée déterminée NOA (142107). A PROPOS DU PAM Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde. Chaque ...

Région de : Abéché - Am Timan - Amdjarass - Ati - Bardaï - Biltine - Bol...

Intégrateur Web

05/05/21 | RED CIRCLE

Nous recherchons des profils / CVs d' Intégrateurs  Web (H/F)  que nous transmettrons à nos clients dans le cadre de leurs futures campagnes de recrutement. Missions: La mission de l’intégrateur web est de veiller au bon déroulement des ventes en lig ...

Région de : Abéché - Am Timan - Amdjarass - Ati - Bardaï - Biltine - Bol...

Chargé(e) SEA

28/04/21 | DIGITAL MANAGEMENT

Spécialisée dans le Business développement et Marketing Digital des affaires, Digital Management, société Française, ne cesse de conquérir du terrain sur le marché international, c’est ainsi qu’elle cherche à recruter Un(e) chargé(e) SEA afin de renforcer ...

Région de : Abéché - Am Timan - Amdjarass - Ati - Bardaï - Biltine - Bol...